La Vie Mancelle & Sarthoise soutient l’Ukraine dans le combat pour sa liberté. Cliquer sur l’image du drapeau renvoie au site de La Croix-Rouge.          La Vie Mancelle & Sarthoise soutient l’Ukraine dans le combat pour sa liberté. Cliquer sur l’image du drapeau renvoie au site de La Croix-Rouge.          
Vendredi 2 déc. 2022
Sainte Viviane

:: DERNIER NUMÉRO
VMS NUMÉRO 476
Décembre 2022
Chez les marchands de journaux et en librairies depuis le
24 novembre 2022

:: RECHERCHE



:: ANCIENS NUMÉROS

:: CHRONIQUES

:: LIENS


:: ESPACE RESERVÉ


:: SUIVEZ NOUS
Bandeau lecture
Bandeau vide



De superbes chênes en forêt de Bercé !

La forêt de Bercé, dite aussi de Jupilles, comprend depuis longtemps un des plus appréciables massifs de chênes rouvres de France.

Le plus haut de cette futaie reçut le nom de chêne Boppe, le 8 juin 1894. Ce fait rendait hommage à Lucien Boppe, ancien directeur de l’école nationale forestière de Nancy.


Le premier chêne Boppe

Hélas, au cours d’un orage mémorable, le 18 décembre 1934 la foudre s’abattit sur lui, il était perdu. Le 20 septembre suivant, des forestiers y grimpèrent couper sa tête et ses petites branches ; on procéda à son éhoupage*. L’opération se poursuivit le samedi, et le dimanche 22, une poignée de bûcherons armés d’un godendard, en vint à bout.


Une visite au chêne Boppe

Mais il était impensable de faire disparaître à jamais cette majesté, aussi son "pied" resta en place. À 15 heures 45, le fût gisait au sol. Il a été prévu d’en conserver une bille pour le musée du Mans.


Ce qui reste du premier chêne Boppe

Plus tard une petite construction vint mettre ce "pied" à l’abri des intempéries, permettant à tous de venir admirer sa formidable collection de cernes.

Un nouveau chêne Boppe, ou plutôt, on attribua ce nom à un autre superbe chêne, le 14 juillet 1935. Bien plus jeune, car alors âgé de 275 ans… il s’élevait 60 mètres plus loin, à 44 m de haut.


Le chêne Boppe actuel

A cette occasion, le champagne fut servi dans la futaie des Clos même, aux personnalités présentes, et chacune leva son verre à sa santé.

Au tout début du XXe siècle, Louis-René Roulleau de la Roussière, inspecteur des Eaux et Forêts du Mans, dut intervenir avec succès auprès de son administration pour sauver la futaie des Clos. En effet, aux alentours de 1900, celle-ci avait prévu de l’exploiter de façon malavisée.


Le Chêne Roulleau de la Roussière

En hommage à l’inspecteur cité, un superbe arbre porte son nom depuis près de soixante-dix ans. Effectivement, le 27 mai 1952, l’un des chênes rouvre proche fut baptisé chêne Roulleau de la Roussière. Au moment de son baptème, sa taille mesurait alors 43 m et sa circonférence 2,75 m à 1,30 m du sol. Il occupait alors un volume total de 17 m3. En 2022, il atteint l’âge fort respectable de 360 ans…

* éhoupage : action d'étêter ou d'écimer l'arbre, de réduire les houppes.



Jean-Pierre Delaperrelle