Vous êtes Sarthois. Vous aimez l´histoire locale et le patrimoine. Vous aimez écrire ! Rejoignez notre équipe de rédaction.          Vous êtes Sarthois. Vous aimez l´histoire locale et le patrimoine. Vous aimez écrire ! Rejoignez notre équipe de rédaction.          
Dimanche 5 déc. 2021
Saint Gérald

:: DERNIER NUMÉRO
VMS NUMÉRO 471
Décembre 2021
Chez les marchands de journaux et en librairies depuis le
18 novembre 2021

:: RECHERCHE



:: ANCIENS NUMÉROS

:: CHRONIQUES

:: LIENS


:: ESPACE RESERVÉ


:: SUIVEZ NOUS
VMS NUMÉRO 471 / DÉCEMBRE 2021
 

"Nos racines paysannes."
Pierrick Bourgault.
Éd. Ouest-France. [15 €]
Ce livre nous conte les « Souvenirs d’agriculteurs » de Louis et Lucienne nés en 1923 et 1927. Ils ont exploité un bordage à Prévelles, puis une ferme en Touraine et vécu, au long du siècle de leur existence, les profondes mutations du monde rural. Petits détails de la vie quotidienne et grands changements sociétaux : l’électricité qui apporte la lumière puis « la force » ; le tracteur « dont le moteur n’est jamais fatigué », contrairement au cheval « cet associé, ce frère de labeur… seulement plus fort que vous ». L’engrenage de l’engrais « Plus tu mets d’engrais, plus les mauvaises herbes poussent »… Ils sont tous racontés avec précision, bon sens et simplicité dans les 58 micro-chapitres qui composent le livre. Sans nostalgie toutefois, en précisant d’entrée de jeu « les gens qui disent que c’était mieux avant ne savent pas de quoi ils parlent ». Une lecture rafraîchissante pour les Anciens, instructive pour les plus jeunes.


Nos racines paysannes. (Pierrick Bourgault.)

"Photographes amateurs manceaux de la belle Époque."
Collectif
Éd. Société d’Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe
Comme chaque année, la SASAS publie son volume de mémoires. Quatre sujets y sont traités. Le principal article rédigé par Jean-Pierre Epinal, très documenté et abondamment illustré, nous entraîne à la découverte des pionniers qui s’adonnaient naguère à cet art récent promis à un grand avenir. La contribution d’André Ligné décrit un épisode oublié de la Seconde Guerre mondiale : la déportation d’un groupe de religieuses Marianites qui exerçaient en qualité d’infirmières au service des Manceaux, durant l’Occupation. Enfin deux étudiants de l’Université du Maine abordent l’histoire locale au XIXe siècle en présentant le cours d’accouchement du Mans et les cris séditieux en Sarthe durant la deuxième République.


Photographes amateurs manceaux de la belle Époque. (Collectif)

"Six ans de guerre en Perseigne, 1939-1944"
Abel Boissier
Éd. de L’Étrave [15 €]
En 1934, Abel Boissier, brigadier des eaux et forêts, posa ses valises à la maison du Buisson près de Saint-Rigomer-des-Bois. Il vécut là les événements, grands et petits, qu’il consigna scrupuleusement dans des carnets et des livres d’ordres. Ces documents égarés dans les archives, puis retrouvés au début des années 2000, viennent de faire l’objet de cette publication. On y trouve la vie du forestier qui exerce sa mission de sauvegarde et d’exploitation de la forêt dans le contexte difficile de l’époque : l’Exode du début, l’Occupation, les multiples turpitudes des trafiquants en tout genre, la Résistance, la présence des envahisseurs qui préparent des installations cachées (dépôts de munitions, d’essence…) devant servir aux combats futurs, la Libération, le retour des soldats allemands devenus prisonniers... Un petit livre rédigé dans un style alerte, concis et précis, qui décrit la guerre de l’arrière dans l’atmosphère feutrée de la forêt profonde.


Six ans de guerre en Perseigne, 1939-1944 (Abel Boissier)

"La fabrique de Jeanne d’Arc"
Thierry Deshayes
Éd Atlante, coll. Une autre Histoire [19 €]
Thierry et Caroline Deshayes, professeurs qui enseignent dans des établissements sarthois, se sont lancés sur les traces de la Pucelle d’Orléans. Ils nous livrent une analyse très minutieuse des archives des deux procès (Rouen, 1431, et celui dit de réhabilitation, Paris, 1456) et de très nombreux témoignages issus d’autres sources. Plutôt que la douce bergère lorraine elle était une princesse de sang royal, fille adultérine de la reine Isabeau de Bavière et donc demi-soeur du roi Charles VII. NON elle n’est pas morte sur le bûcher. OUI elle est réapparue quelques années plus tard sous le nom de Jeanne des Armoises… PEUT-ÊTRE est-elle venue au Mans vers 1438 alors que la ville était encore anglaise. Une trace de ce passage serait toujours visible dans la pierre d’une maison de la ville. Une enquête très fouillée qui revient sur une falsification de l’Histoire ourdie au XVe siècle pour des raisons politiques et reprise quelque 450 ans plus tard par de nombreux historiens quand la République se cherchait une héroïne pour nourrir le Roman national. Le débat reste ouvert mais il faut reconnaître que la thèse défendue dans ce livre a le mérite de la vraisemblance. Une lecture passionnante.


La fabrique de Jeanne d’Arc (Thierry Deshayes)

"RENAULT. Les mains noires"
Benéteau-Lapasset
Éd Le Lombard. BD [23,90 €]
Qui, au Mans, ne connaît pas Renault ? Mais, souvent, l’homme à l’origine de cette aventure industrielle reste à découvrir. Tel est l’objet de cette BD. Le p’tit Louis, un manuel content quand il a les mains dans le cambouis, était à la tête d’une bande de crasseux dans un petit atelier de Boulogne-Billancourt. Au début des années 1900, il inventa un moteur à prise directe qu’il installa sur les autos qu’il lança dans les courses à longues distances. La réussite et la demande suivirent.
Mais, pour produire, il faut s’organiser. Le chronométrage des tâches provoque le premier conflit social contre le système de M. Taylor (1913). Puis la guerre arrive. « Monsieur Renault, vous feriez bien des obus, puis des fusils, puis des chars ! ». L’industriel s’active, les politiques et l’administration réfléchissent…
Après la Grande Guerre, la concurrence surgit du côté de Javel. André Citroën qui s’était taillé une place dans les obus se reconvertit vite dans l’automobile, sans compter les autres Européens… Les années folles, Le Front populaire… Revoilà l’idée des chars en vue d’une autre guerre. Pour l’industriel elle est plus compliquée à cause des relations toujours difficiles avec les ministères indécis et, cette fois, il faut composer avec l’occupant. Viendra l’épreuve de la Collaboration et de la Libération. Épuisé, Louis Renault décédera avant l’ouverture d’un procès.
Pour les Sarthois, en vente à la librairie Bulle, une version de la BD est enrichie d’un additif dans lequel notre ami Daniel Levoyer, résume l’évolution de l’usine du Mans. Au-delà de Renault, ce livre survole de manière originale un aspect de l’histoire du XXe siècle. À découvrir sans hésiter.


RENAULT. Les mains noires (Benéteau-Lapasset)

"Échos des campagnes au siècle des Lumières, La Quinte (Sarthe)"
Dominique Barré, Jean-Pierre Delaperrelle
CGMP [10 €]
La lecture des notes personnelles des curés, insérées dans les registres paroissiaux, sort de l’oubli des fragments de vie. L’histoire se joue aussi entre ces lignes qui nous relient aux générations précédentes. Par les écrits de Julien Cadoux et d’André Le Joyant, deux curés érudits de la paroisse de La Quinte, nous entrons en connexion avec ce siècle des Lumières qui nous réserve toujours des surprises. Cette brochure propose de reconstituer par petites touches, un portrait de ces deux figures emblématiques de leur époque. Que nous apprennentils ? Que nous ont-ils transmis ? Quels échos nous parviennent de cette campagne traversée par les turbulences de l’histoire ?


Échos des campagnes au siècle des Lumières, La Quinte (Sarthe) (Dominique Barré, Jean-Pierre Delaperrelle)

"Les Échappées. À la découverte des villes et villages en Sarthe et Mayenne"
Denis Ezquerra
Éd. Libra Diffusio [13,50 €]
Un nouveau guide présentant, de manière attrayante, 25 villages (19 en Sarthe, 6 en Mayenne). Il décrit les grands édifices (églises châteaux…), et s’aventure aussi dans les paysages, le petit patrimoine… et rappelle opportunément, au fil des pas, quelques personnages ou événements qui, au fil du temps, ont laissé une trace ou un souvenir dans l’histoire locale. Indépendamment de la qualité des textes dus à l’ancien prof de lettres, l’originalité de ce petit volume se trouve dans les illustrations. Pour chaque village, on y découvre une belle aquarelle figurant un site représentatif du lieu. Un autre talent de l’auteur.


Les Échappées. À la découverte des villes et villages en Sarthe et Mayenne (Denis Ezquerra)