Découvrez le nouveau bouton « jeunes auteurs » dans le bandeau vertical gauche.          Découvrez le nouveau bouton « jeunes auteurs » dans le bandeau vertical gauche.          
Samedi 19 juin 2021
Saint Romuald

:: PROCHAIN NUMÉRO
VMS NUMÉRO 469
Juin 2021
Chez les marchands de journaux et en librairies à partir du
27 mai 2021

:: RECHERCHE



:: ANCIENS NUMÉROS

:: CHRONIQUES

:: LIENS


:: ESPACE RESERVÉ


:: SUIVEZ NOUS
VMS NUMÉRO 466 / DÉCEMBRE 2020

"Et si on caôsait patois !"
Fernand LEGEARD
Ed. L’Étrave [16 €]
Comme un brin d’air frais !
Fernand Legeard est un singulier personnage. Il sait tout faire et tout le passionne… le patois en particulier. Son ouvrage Et si on caôsait patois ! est à l’image de cet homme profondément attachant qui, d’une page à une autre, peut passer de la fantaisie la plus rabelaisienne à une sensibilité toute rimbaldienne. En un parler savoureux, il raconte des histoires, campe des personnages, partage des émotions. Oui, vraiment, nous retrouvons dans ce livre tout à la fois la verve de Déan Laporte, l’érudition de Jean Jousse, l’enthousiasme quasi juvénile de Roger Mahuet, la finesse d’Édith Jacqueneaux et l’amour profond de Roger Verdier pour notre pays. Un vrai florilège à la gloire de l’âme des gens du Maine.


Et si on caôsait patois ! (Fernand LEGEARD)

"Zetto"
Chantal Mariotti
autoédition [20 €]
Chantal Mariotti a pris le parti de faire des recherches sur sa famille et d’écrire sur la vie de ses aïeuls, aidée en cela par les documents familiaux dont elle est dépositaire. Ainsi elle a raconté le parcours de son ancêtre « Jacques François de Vigan, Mousquetaire du Roi », « La descendance du mousquetaire». «La correspondance d’Edgard de Vigan pendant la guerre de 1914-1918» permet de découvrir les courriers de son père avec ses parents, amis et famille, ainsi que les réponses, pendant cette période dramatique du premier conflit mondial. À présent, elle propose «Zetto», la vie de sa mère, parcours d’une femme à travers le XXe siècle dont l’enfance a été mouvementée.
Zetto (Chantal Mariotti)

"Planète malade"
Daniel Étoc
autoédition [8 €]
Au sein de notre humanité souffrante, règnent avant tout la quête du pouvoir et du profit. La voix des armes se fait trop souvent entendre, ce qui provoque un déferlement migratoire de pauvres gens aux abois. D’autre part, on martyrise notre « Mère Nature » en puisant inconsidérément dans ses richesses, en empoisonnant la terre en usant de pesticides. Du même coup, on empoisonne la faune sauvage mais aussi les hommes.
Planète malade (Daniel Étoc)

"POÉSIE : À l’aube de la voix"
Léon Bralda
Donner à voir, collection Petits Carrés [8 €]
Avec ses poèmes, Léon Bralda rend hommage à la famille de son plus vieil ami d’enfance.


POÉSIE : À l’aube de la voix (Léon Bralda)

"POÉSIE : Allons enterrer l’oisillon"
Christophe Jubien
Donner à voir, collection Petits Carrés
Fidèle à ses sensations, l’auteur note chaque instantané sur un carnet et laisse faire le temps. Avec lui, tout est toujours neuf.


POÉSIE : Allons enterrer l’oisillon (Christophe Jubien)

"POÉSIE : Partir"
Flora Delalande
Donner à voir, collection Tango [5 €]
Partir, même immobile. Partir. Dans tous les sens, affirme un autre poète !


POÉSIE : Partir (Flora Delalande)

"POÉSIE : épi-poèmes"
Martine Magtyar
Donner à voir, collection Tango [5 €]
Dans les textes, c’est l’épi qui porte le grain et le lecteur qui moissonne, selon Alain Boudet.


POÉSIE : épi-poèmes (Martine Magtyar)

"La fabuleuse histoire du Grand prix des Nations (1932-2004)... et du chrono des Nations (depuis 2006)"
Didier Béoutis
ITF Éd. [25 €]
Créé en 1932 sous la forme d’une course contre la montre en individuel, de Versailles à Paris, sur 142 km par les côtes de la vallée de Chevreuse, le « Grand prix des Nations » est rapidement devenu la grande « classique » cycliste de septembre, consacrant les plus grands champions (Magne, Coppi, Koblet, Bobet, Anquetil, Poulidor, Ocaña, Merckx, Hinault, Fignon...). La course dut s’adapter avant de disparaître, en 2004. Le Chrono des Nations, organisé aux Herbiers (Vendée) assure la continuité du Grand prix. Didier Béoutis nous présente une vue d’ensemble des «Nations», avant de détailler chaque édition, avec ses exploits, ses duels célèbres, ses révélations, ses drames et défaillances...


La fabuleuse histoire du Grand prix des Nations (1932-2004)... et du chrono des Nations (depuis 2006) (Didier Béoutis)

"Le Mans, De la première course à nos jours."
-
Editions Petit à Petit [18,90 €]
Ce dernier tome consacré à la ville du Mans dans la collection « Les villes en BD » des éditions Petit à Petit, nous fait découvrir ou redécouvrir différentes époques depuis 1923 avec la 1ère course des 24 Heures au Mans, les sœurs Papin, l’Occupation, les années 50, la percée centrale, les années 80 et Le Mans de demain. Ces tomes consacrés au Mans sont enrichis d’un texte documentaire sur l’histoire de l’événement écrit par Serge Bertin (historien) et Olivier Renault (scénariste). Plusieurs dessinateurs connus ou non, sarthois ou non, ont participé à cette aventure. Merci à la librairie Bulle pour cette belle édition.


Le Mans, De la première course à nos jours. (-)

"Rencontre au Paradis. Troisième partie"
Odile Moller
autoédition
Après Tulipia puis Aora, les deux premiers épisodes, à nouveau un livre merveilleux qui se lit comme un conte de fée. Cette fois, Tulipia est arrivée dans encombre au milieu de la magie du Paradis...
Rencontre au Paradis. Troisième partie (Odile Moller)