Vous êtes Sarthois. Vous aimez l´histoire locale et le patrimoine. Vous aimez écrire ! Rejoignez notre équipe de rédaction.          Vous êtes Sarthois. Vous aimez l´histoire locale et le patrimoine. Vous aimez écrire ! Rejoignez notre équipe de rédaction.          
Mardi 19 octobre 2021
Saint René

:: DERNIER NUMÉRO
VMS NUMÉRO 470
Octobre 2021
Chez les marchands de journaux et en librairies depuis le
09 septembre 2021

:: RECHERCHE



:: ANCIENS NUMÉROS

:: CHRONIQUES

:: LIENS


:: ESPACE RESERVÉ


:: SUIVEZ NOUS
Bandeau Anciens numéros
Bandeau ventes
NUMÉRO 463 / Décembre 2019
Au sommaire


En couverture :
60e anniversaire de La Vie Mancelle & Sarthoise

N°463
DÉCEMBRE 2019


En couverture :
60e anniversaire de La Vie Mancelle & Sarthoise

N°463
DÉCEMBRE 2019

Editorial
Par Daniel Levoyer

Changement ?

e dictionnaire Larousse définit le changement comme l’action de modifier quelque chose, avec pour correspondances les mots remplacement ou relève. L’arrivée d’un nouveau président s’applique bien à cette situation. En revanche, parmi les synonymes proposés, le terme «remplacement» ne me semble pas pertinent. En effet, on ne remplace pas Daniel LEVOYER tant sa personnalité a marqué La Vie Mancelle & Sarthoise onze années durant. En intégrant l’équipe de rédaction en février 2014, je n’imaginais pas devoir assumer la lourde tâche de la «relève».

Quel avenir pour notre revue ? Le lecteur peut légitimement s’interroger. Comme d’autres l’on dit avant moi, changeons, mais dans la continuité. Un président doit être le fédérateur des énergies d’une équipe sans laquelle il n’est rien. Depuis 60 ans, la revue vit grâce au travail de ses bénévoles, rédacteurs, gestionnaires, commerciaux… Le magazine bénéficie aussi de l’apport de ses annonceurs et du soutien indéfectible d’un imprimeur départemental. Je profite de l’opportunité que m’offre ce premier édito pour les remercier chaleureusement sans oublier, bien sûr, l’ensemble des adhérents de l’association et tous les acheteurs occasionnels.
La VMS doit son succès et sa notoriété à une ligne éditoriale s’appuyant sur la découverte de l’histoire et du patrimoine de la Sarthe sous tous leurs aspects. Nous sommes encore très loin d’en avoir dressé l’inventaire complet et les sujets restant à traiter permettent, sans nul doute, d’assurer la publication de nombreuses pages durant des décennies.

Pour arriver à son format actuel, la revue a beaucoup évolué au fil du temps dans sa présentation, passant de quelques pages en noir et blanc en décembre 1959 à 48 pages en couleurs. La presse en général et la presse écrite en particulier ont considérablement changé nos habitudes qui, constamment, et quels que soient les centres d’intérêts nous poussent à nous remettre en question pour assurer l’avenir du magazine.

Mais qu’en sera-t-il des années futures ? Le lecteur passionné de patrimoine cherchera-t-il toujours un support papier ? La réponse nous semble pour l’instant majoritairement positive comme le sondage effectué auprès de notre lectorat en 2018 l’a montré. Pour autant, ne faut-il pas trouver d’autres moyens de toucher le public ? Ne doit-on pas aller plus loin dans la transmission de la connaissance du patrimoine avec des ouvrages collectifs ? Une version numérique de la revue saurait-elle répondre aux attentes d’un lectorat plus jeune et en constant renouvellement ? Autant de questions qui vont mobiliser l’équipe.

Toutes les idées et contributions seront les bienvenues car, tout en restant fidèle à ce qui a fait notre originalité, des changements seront inéluctables pour franchir une septième décennie.

Merci de nous aider à nous projeter vers l’avenir.


Jean-Pierre GUYARD
Président et directeur de publication

Editorial
Par Jean-Pierre Guyard

Changement ?

e dictionnaire Larousse définit le changement comme l’action de modifier quelque chose, avec pour correspondances les mots remplacement ou relève. L’arrivée d’un nouveau président s’applique bien à cette situation. En revanche, parmi les synonymes proposés, le terme «remplacement» ne me semble pas pertinent. En effet, on ne remplace pas Daniel LEVOYER tant sa personnalité a marqué La Vie Mancelle & Sarthoise onze années durant. En intégrant l’équipe de rédaction en février 2014, je n’imaginais pas devoir assumer la lourde tâche de la «relève».

Quel avenir pour notre revue ? Le lecteur peut légitimement s’interroger. Comme d’autres l’on dit avant moi, changeons, mais dans la continuité. Un président doit être le fédérateur des énergies d’une équipe sans laquelle il n’est rien. Depuis 60 ans, la revue vit grâce au travail de ses bénévoles, rédacteurs, gestionnaires, commerciaux… Le magazine bénéficie aussi de l’apport de ses annonceurs et du soutien indéfectible d’un imprimeur départemental. Je profite de l’opportunité que m’offre ce premier édito pour les remercier chaleureusement sans oublier, bien sûr, l’ensemble des adhérents de l’association et tous les acheteurs occasionnels.
La VMS doit son succès et sa notoriété à une ligne éditoriale s’appuyant sur la découverte de l’histoire et du patrimoine de la Sarthe sous tous leurs aspects. Nous sommes encore très loin d’en avoir dressé l’inventaire complet et les sujets restant à traiter permettent, sans nul doute, d’assurer la publication de nombreuses pages durant des décennies.

Pour arriver à son format actuel, la revue a beaucoup évolué au fil du temps dans sa présentation, passant de quelques pages en noir et blanc en décembre 1959 à 48 pages en couleurs. La presse en général et la presse écrite en particulier ont considérablement changé nos habitudes qui, constamment, et quels que soient les centres d’intérêts nous poussent à nous remettre en question pour assurer l’avenir du magazine.

Mais qu’en sera-t-il des années futures ? Le lecteur passionné de patrimoine cherchera-t-il toujours un support papier ? La réponse nous semble pour l’instant majoritairement positive comme le sondage effectué auprès de notre lectorat en 2018 l’a montré. Pour autant, ne faut-il pas trouver d’autres moyens de toucher le public ? Ne doit-on pas aller plus loin dans la transmission de la connaissance du patrimoine avec des ouvrages collectifs ? Une version numérique de la revue saurait-elle répondre aux attentes d’un lectorat plus jeune et en constant renouvellement ? Autant de questions qui vont mobiliser l’équipe.

Toutes les idées et contributions seront les bienvenues car, tout en restant fidèle à ce qui a fait notre originalité, des changements seront inéluctables pour franchir une septième décennie.

Merci de nous aider à nous projeter vers l’avenir.


Jean-Pierre GUYARD
Président et directeur de publication

Commander ce numéro
En images
Aperçu de 10 pages du n°463 (84 pages)
Retour sur images
Le sommaire à la loupe
LE SOMMAIRE A LA LOUPE
171 réponse(s) trouvée(s) pour le numéro 463
Une page se tourne - Président de 2008 à 2019, passage de fonctions
Auteur(s) : Levoyer Daniel
Genre/Thème : éditorial
(Art. 18272)
Numéro 463
Décembre 2019

Article en
page 2
(1 page)
Portrait de Daniel Levoyer
Genre/Thème :
(Art. 18273)
Numéro 463
Décembre 2019

en
page 2
(1 page)
Changement ? Le nouveau président se présente et annonce sa ligne d´action
Auteur(s) : Guyard Jean-Pierre
Genre/Thème : éditorial
(Art. 18274)
Numéro 463
Décembre 2019

Article en
page 3
(1 page)
Portrait de Jean-Pierre Guyard
Genre/Thème :
(Art. 18275)
Numéro 463
Décembre 2019

en
page 3
(1 page)
Photo des 21 rédacteurs
Genre/Thème :
(Art. 18276)
Numéro 463
Décembre 2019

en
page 3
(1 page)
Podcasts
PODCAST(S) AUDIO et VIDEO CONCERNANT CE NUMÉRO.
Patrimoine en Sarthe : L´histoire de Raphaël Elizé, né en Martinique, ancien maire de Sablé.
Avec Pierre-Yves Cornu
276 - MS_00276
 
Magazine n° 463
  Sarthez-moi d´là : Le 60e aniversaire de la Vie Mancelle et Sarthoise
Avec Daniel Levoyer
137 -
 
Promotion concernant le dernier numéro
Histoire, patrimoine, Personalités, anecdotes, insolite ...
470 NUMÉROS
POUR TOUT DÉCOUVRIR !