A cause de la crise sanitaire et du confinement, le prochain numéro 2020 sera disponible en SEPTEMBRE.  
Samedi 11 juillet 2020

:: DERNIER NUMÉRO

VMS NUMÉRO 464
février 2020

Chez les marchands de journaux et en librairies depuis le 25 janvier 2020

:: RECHERCHE

:: CHRONIQUES













:: ANCIENS NUMÉROS



Voir la mosaïque

:: SUIVEZ NOUS


facebook-VMS



Anciens numéros

Vers le numéro 455 VMS NUMÉRO 456 / JUIN 2018 Vers le numéro 457

Lien permanent vers ce n° : www.laviemancelle.net/456
- Diana Higbee, la voix lyrique du Mans
- Le fabuleux jardin de Séraphin Enrico
- Les sabots de Jupilles
- Retour en images...
- Les rues du Mans selon les prénoms
- Les Boutonneries de l´Ouest
- Dossier spécial :
Pedro et Ricardo Rodriguez, les enfants chéris du Mans

- Georges Hamel, dit "Géo Ham",
premier peintre des 24 Heures du Mans
- Une Chenard et Walcker ressuscitée
- Les toiles métalliques Gantois à Connerré
- LA SARTHE, principal quotidien manceau, de 1868 à 1944
- La rocambolesque histoire de la statue
du général de Négrier
- Sarthe, terre de poètes : Louis Béoutis
- Lisez sarthois


En couverture :
Sous-bois en été
(Photo Christophe Lepel Cointet)
Ford GT40
(Collection Scuderia Rodriguez Archive)
Numéro disponible
N°456
JUIN 2018






Par Daniel Levoyer
Les enfants chéris du Mans...

ans ce cas précis, il s´agit des frères Rodriguez, Pedro et Ricardo qui, en 1958, débarquent dans notre bonne vieille ville afin de prendre le départ des 24 Heures du Mans. À 18 ans, tous les espoirs sont permis pour Pedro. Prudente, l´ACO n´autorise pas Ricardo, qui n´a que 16 ans, à s´aligner pour une improbable victoire. "Les enfants chéris" attendront 1959 pour courir ensemble sans parvenir à concrétiser. À eux deux, ils ont soulevé l´admiration et l´enthousiasme de centaines de milliers de spectateurs à travers le monde.

Soixante années après leur première approche du circuit manceau, La Vie Mancelle & Sarthoise vous fait partager la fougue de cette jeunesse mexicaine débridée comme les moteurs des bolides qu´ils pilotaient.

Une autre jeunesse, d´ici et d´ailleurs, débridée elle aussi au-delà de la simple joie d´exister, s´est manifestée violemment lors de la dernière foire de la mi-carême aux Quinconces des Jacobins. Elle voulait en découdre avec les "gros bras forains" autorisés à implanter les attractions censées divertir parents et enfants. À l´évidence, le lieu n´est pas compatible avec ce type de manifestation, réjouissante au demeurant, mais entraînant des débordements inacceptables et coûteux. Il aura fallu quatre ans pour que les autorités, toutes confondues, s´en rendent compte et l´admettent enfin.

"Les enfants chéris", version fête foraine 2018 et les gérants des manèges, non Sarthois pour la plupart, pourront désormais s´exprimer pleinement aux abords du circuit des 24 Heures, habitué aux rassemblements d´ampleur ne générant que peu de "dérapages".

Pour paraphraser le titre d´un film tourné en partie au Mans à l´automne 1974, "Que la fête commence" là où elle a lieu d´être et qu´elle cesse là où elle n´est pas désirée.

Daniel LEVOYER
Président - Directeur de publication

PODCAST(S) AUDIO et VIDEO CONCERNANT CE NUMÉRO
169 - Magazine n° 456
  Le club des Spécialistes : Les Frères_Rodriguez aux 24 heures du mans (n° 456)
Avec Patrick Meiche
169 - VMSHORS008
122 - Magazine n° 456, HS2
  Carrefour du Maine : Numéro hors série n° 2, 1955, l´accident HS2 & les frères Rodriguez au Mans
Avec Francis Landier, Daniel Levoyer, Jacques-Henry Minier
122 - VMS_456a
123 - Magazine n° 456
  Carrefour du Maine : Les boutonneries de l´Ouest & Diana Higbe
Avec Francis Landier, André Ligné
123 - VMS_456b
124 - Magazine n° 456, HS2
  Sartez-moi d´là : Les frères Rodriguez,
Avec Daniel Levoyer, Serge Bertin (pour le Patois)
124 -




Facebook Twitter email    

Copyright © 2020 ACTMR/La Vie Mancelle - 35 B, rue de Degré - 72000 LE MANS
SIRET : 39379650300034 - RNA : W 723000171