Le numéro 462 (octobre 2019) est en vente chez les marchands de journaux et en librairies au prix de 6,50 €. A découvrir dans la rubrique "Dernier numéro" ou sur laviemancelle.net/462
 
Mardi 17 sept. 2019
Saint Renaud

:: DERNIER NUMÉRO

VMS NUMÉRO 462
Octobre 2019

:: RECHERCHE

:: CHRONIQUES

Retrouvez dans cette
rubrique les dernières
éditions en ligne !





:: ANCIENS NUMÉROS



> Voir la mosaïque <

:: INFO SITE



visiteurs à ce jour


Dernière mise à jour
le 13 septembre 2019

Conception/Réalisation :



[Accès REDACTION VMS]


Anciens numéros

Vers le numéro 373 VMS NUMÉRO 374 / Mai - Juin 2004Vers le numéro 375

Lien permanent vers ce n° : www.laviemancelle.net/374
2 DOSSIERS SPÉCIAUX !
- La musique en Sarthe
L'École Nationale de Musique
Festival de l'Épau
Trois siècles de vie musicale au Mans
L'Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique (I.T.E.M.M.)
Saint-Saëns
Léo Delibes
Debussy
Jean Françaix
Le chant grégorien
Marie-José Chasseguet
- Le lycée Berthelot :
Bientôt 100 ans d'enseignement

- Lisez sarthois
- Sortir
- Murmures
- La page du poète : La maison

Numéro disponible
N°374
MAI - JUIN 2004



L'aperçu d'une sélection de pages de ce numéro
n'est pas disponible.

Par Alain Moro
e Mans, espace Musique d'un dispensateur de culture en quatre lettres. Des jeunes gens en provenance du rayon "Rap-Techno" s'égarent dans le coin "Classique". L'un d'eux se saisit d'un CD. Il le tourne, le retourne devant ses copains interloqués. Je vois bien qu'il tente de percer un peu du mystère de ce nom qu'il connaît sans en savoir rien...

Avalanche d'interjections goguenardes des copains. Le jeune homme repose -précautionneusement - le disque et les autres l'entraînent. Voilà, c'est tout, ils sont partis. Mais il a fait le geste : je sais qu'il reviendra. Il reviendra chercher le disque sur lequel s'inscrit en lettres rouges : W.A.MOZART.

Un jour, ils cesseront de marcher dans la combine. Celle du sinistre show-biz, manipulations synthétiques, bouillies de rythmes et de sons mixés de mode en démode, stars de laboratoire pour public juvénile, ado-adulation de "Star Ac" et autres F.T.F. (file ton fric), pseudos artistes fabriqués sur mesure, "concerts" à 300 balles (1) parfois debout dans des stades de 60 000 places (faites les comptes !) avec grand écran sans supplément (2), shows TV dégoulinants d'effets laser, le tout savamment géré par une caste de professionnels chevronnés avec assentiment familial démissionnaire et la complicité active d'une société de consommation médiatisée qui pousse le vice jusqu'à leur faire croire qu'ils choisissent... Un jour, ils balaieront la piste. On peut rêver, le temps d'un éditorial...

(1) II semble que les prix aient encore augmenté depuis le passage à l'euro... (2) Citons Charlie Watts, batteur des "Stones" : "Les fans hurlant à nos concerts m'ont toujours paru ridicules et malsains... Et puis les stades ne sont vraiment pas faits pour la musique. Tout cela, au bout du compte, n'est que de la comédie...".

RECHERCHE 374
LE SOMMAIRE A LA LOUPE
33 réponse(s) trouvée(s) pour le numéro 374
> Lycée Berthelot : légende Classe de 4ème 1955/1956
Auteur(s):
Genre/Thème: icono

(Art. 11000)
Article en
page 1 couv
> Voir toutes les réponses <



Copyright © 2019 ACTMR/La Vie Mancelle & Sarthoise