Les fêtes arrivent ! Offrez-vous ou offrez un abonnement à La Vie Mancelle & Sarthoise. Pour en savoir plus, consultez la rubrique "Ventes".
 
Mardi 18 déc. 2018
Saint Gatien

:: DERNIER NUMÉRO

VMS NUMÉRO 458
Décembre 2018

:: RECHERCHE

:: CHRONIQUES

Retrouvez dans cette
rubrique les dernières
éditions en ligne !





:: ANCIENS NUMÉROS



> Voir la mosaïque <

:: INFO SITE



visiteurs à ce jour


Dernière mise à jour
le 10 décembre 2018

Conception/Réalisation :



[Accès REDACTION VMS]


Anciens numéros

Vers le numéro 422 VMS NUMÉRO 423 / Juin 2012Vers le numéro 424

Lien permanent vers ce n° : www.laviemancelle.net/423
- Icare, jusqu'où t'envoleras-tu ?
- Retour sur événements... 1962
- De la place des Halles à la place de la République
(suite du numéro 422)
- Laurent-François Freulon, curé de Sillé-le-Guillaume
- La corporation des pâtissiers-oublieurs
- Elizabeth II, une visite royale en Sarthe
- Dossier spécial : Peugeot au Mans
Le Grand Prix de France automobile de 1912 ; La période 1926-1938 ; 1991-1993 : les 24 Heures 1991 afin d'apprendre, les 24 Heures du Mans 1992 pour l'emporter ; Les 24 Heures du Mans 2007-2011
- Les 24 Heures 2011
- Murmures
- Le Club Auto Passion 72
- Sortir en Sarthe
- Lisez sarthois
- Sarthe, terre de poètes : Arlette Dodret


En couverture :
Vue du Grand Prix de France 1912.
Peinture de Géo Ham.
Numéro disponible
N°423
JUIN 2012





Aperçu de 12 pages du n°423 (48 pages). Pour voir le sommaire détaillé, cliquez-ici.

Par Daniel Levoyer
uels que soient les média consultés, les infos déversées au quotidien donnent à penser que le monde ne tourne plus rond. A-t-il d'ailleurs, un jour, exécuté correctement sa rotation ? Les maîtres de la planète, du moment, accessoirement mécanos d'opérette, grippent la machine et serrent les boulons. Leurs troupes avancent méthodiquement ou en débandade, armées, voilées, ou la fleur au fusil. Les files d'attente s'étirent interminablement pour le minimum vital. Misère, misère, scandait Coluche, qui n'y verrait que du feu, s'il nous revenait après vingt-six ans d'absence.

Pendant ce temps, notre cité connaît un grand bou-Le-verse-Mans. Rebouchées, les tranchées vendéennes ; creusées celles destinées à mener le tram aux Maillets ! Provisoirement en pleine débâcle, les Jacobins se métamorphosent petit à petit et pour longtemps. En hommage à tous les pionniers de l'aviation, Paul Landowski a figé Icare, levant les bras au ciel. Depuis le 17 juillet 1920, il veille, tel un phare, en haut du boyau routier dédié à Wilbur Wright. Il semble implorer ceux qui ont le pouvoir, pour qu'ils ne l'éloignent pas de son lieu d'érection. Travaux obligent, l'horloge florale a disparu du paysage. Il est vrai qu'elle ne donnait plus l'heure depuis belle lurette. Pesage et parade des 24 heures vont muter ; même le lion Peugeot ne rugira pas cette année. "Tout fout l'camp mes braves gens", pour mieux revenir assurément.

Le grand chambardement local est sur les rails, bousculant au passage, au pied de Tessé, un Sarthois tout déboussolé qui avait pourtant oeuvré pour la paix. Pourvu que d'Estournelles de Constant une fois redressé, n'en profite pas pour se retourner sur son socle, à défaut de le faire dans sa tombe !

Daniel LEVOYER
Directeur de la publication

RECHERCHE 423
LE SOMMAIRE A LA LOUPE
57 réponse(s) trouvée(s) pour le numéro 423
> habilleur BOUVET
Auteur(s):
Genre/Thème: publicité

(Art. 13437)
Encart en
page 2c
(1 page)
> Voir toutes les réponses <



Copyright © 2018 ACTMR/La Vie Mancelle & Sarthoise