Le numéro 455 (avril 2018) est en vente chez les marchands de journaux et en librairies au prix de 6,50 €. Dossier spécial sur Mai 68 en Sarthe. A découvrir dans la rubrique "Dernier numéro" ou sur laviemancelle.net/455
 
Mercredi 25 avril 2018
Saint Marc

:: DERNIER NUMÉRO

VMS NUMÉRO 455
Avril 2018

:: RECHERCHE

:: CHRONIQUES

Retrouvez dans cette
rubrique les dernières
éditions en ligne !





:: ANCIENS NUMÉROS



> Voir la mosaïque <

:: INFO SITE



visiteurs à ce jour


Dernière mise à jour
le 24 avril 2018

Conception/Réalisation :



[Accès intranet VMS]




[GÉNÉALOGIE]
Le Cercle Généalogique de Maine et Perche organise des portes ouvertes dans ses locaux de la rue du Chêne-Vert au Mans le samedi 14 avril, de 14 à 18 heures. Son assemblée générale aura lieu le dimanche 15 avril, à 10 heures, salle des Ardrières.

[CINÉMA]
Pour les besoins de la saga Taxi, le carrossier manceau Christophe Bihr a œuvré avec son équipe dans son atelier près du circuit des 24 Heures du Mans pour remettre la célèbre voiture au goût de la cinquième version du film de Luc Besson.

[PATRIMOINE]
Au Mans, les incidents de la fête foraine sur le site des Quinconces des Jacobins a provoqué la colère de l'association Patrimoine environnemental menacé et cela à juste titre. Celle-ci déplore par ailleurs la destruction d'espaces verts et d'arbres, pour les besoins d'installation de manèges. Depuis que la décision a été prise de renvoyer avenue du Panorama les agapes foraines, il convient de réparer les dégâts. La facture est salée, puisqu'elle se monte au alentour de 100 000 €.

[NATURE]
Dans le but de préserver les espèces menacées, Patrice Touchard, de Bazouges-sur-le-Loir, élève des chenilles, jusqu'à leur transformation en chrysalides. Puis vient le lâcher de papillons, dont le plus beau de nos régions est le "machaon", appelé aussi le "grand porte-queue", aux ailes jaune clair tramées de fins motifs noirs. L'an passé, ce sont 120 individus ailés, au vol rapide et gracieux que Patrice, émerveillé, a lancés dans la nature.

[MÉMOIRE]
A Ruaudin, Gérard Chartier, historien, remet au jour la loi du 4 avril 1873, stipulant que les soldats morts au combat ont droit à une sépulture digne. Or, il s'avère, en cette commune, que trois soldats prussiens ont été ensevelis, et une tombe leur est bien dédiée. Après la bataille du Mans, les vainqueurs s'adonnèrent à un pillage en règle et notre historien relate quelques exactions relevées dans une liste en mairie, pour indemnisation des spoliés, ainsi que des dessins au goût douteux.
ÉDITION DU 13 AVRIL 2018
(2018 - Numéro 15)


Rédaction :
Pierre MORDRET

Archives
> Année 2018
• Édition du 20 avril 2018 (n°16)
• Édition du 13 avril 2018 (n°15)
• Édition du 6 avril 2018 (n°14)
• Édition du 30 mars 2018 (n°13)
• Édition du 23 mars 2018 (n°12)
• Édition du 16 mars 2018 (n°11)
• Édition du 9 mars 2018 (n°10)
• Édition du 2 mars 2018 (n°9)
• Édition du 23 fev. 2018 (n°8)
• Édition du 16 fev. 2018 (n°7)
• Édition du 9 fev. 2018 (n°6)
• Édition du 2 fev. 2018 (n°5)
• Édition du 26 jan. 2018 (n°4)
• Édition du 19 jan. 2018 (n°3)
• Édition du 12 jan. 2018 (n°2)
• Édition du 5 jan. 2018 (n°1)
> Année 2017
> Année 2016
> Année 2015
> Année 2014
> Année 2013
> Année 2012
> Année 2011
> Année 2010
> Année 2009
> Année 2008
> Année 2007
> Année 2006



Copyright © 2018 ACTMR/La Vie Mancelle & Sarthoise